Recherche et création

/Recherche et création
Recherche et création2018-03-29T14:02:21+00:00

EXPERIMENTER AU QUOTIDIEN

La création et la recherche irriguent l’ensemble du projet des Usines Nouvelles qui se veut un espace d’expérimentation à tout point de vue : technologique, artistique, environnemental, social et économique. Pour cela Les Usines Nouvelles favorisent le décloisonnement des nombreuses connaissances et compétences des résidents présents sur le site, tout en invitant des artistes et des chercheurs extérieurs à venir plonger dans ce laboratoire d’un nouveau quotidien. La coopération des différents champs disciplinaires permet d’augmenter le geste de création d’une réflexion élargie.

Trois sujets sont ainsi abordés de façon transversale:

  • le processus de création contemporaine
  • la question du faire (travailler, conceptualiser, fabriquer, produire autrement)
  • l’esthétique du quotidien (transformation physique et symbolique de la friche industrielle)

Cette activité peut prendre la forme de « recherche classique » avec des scientifiques, sociologues, artistes, économistes, mais aussi de « recherche action ». Celle-ci s’appuie sur l’observation des dynamiques à l’oeuvre spontanément sur le site des Usines Nouvelles où l’on explore, « en faisant », d’autres manières de créer et de travailler.

Les Usines Nouvelles accueillent des artistes en résidence pour des cycles de recherche, développement, production. Il s’agit de favoriser les rencontres entre artistes, designers, artisans d’art, makers, entrepreneurs, chercheurs et scientifiques, pour interroger le processus de création, la valeur matérielle et immatérielle des oeuvres produites.

Les artistes sont accompagnés dans leur démarche par l’équipe des Usines Nouvelles et par Consortium Coopérative, Coopérative d’Activité et d’Emploi Culture installée dans l’ancienne friche industrielle. Des espaces de travail, et des compétences sont mis à leur disposition. Les oeuvres font l’objet d’expositions ou de performances éphémères.

LES RESIDENCES D’ARTISTES

MISE EN QUARANTAINE / Fred Calmets

« MISE EN QUARANTAINE » est mon nouveau projet d’étude, de recherche et de création.   Il vise à questionner le spectateur sur la relation que l’Humain (l’individu) et l’Humanité (la multitude) entretiennent respectivement avec les innovations techniques et technologiques qu’ils produisent, seul ou à plusieurs.

Ce travail interroge sur la durée de l’existence, et les conditions de notre vie présente et future, au regard des innovations technologiques et de leurs conséquences pour l’Humain et l’Humanité : sont-elles choisies, sont-elles subies aujourd’hui ? Seront-elles choisies ? Seront-elles subies demain ?

Depuis quelques mois, je décline et cherche sur ce thème, grâce à différents médiums, notamment la peinture et la sculpture.  Je décline et je cherche sur toile comme sur mur, en galeries, dans la rue.

J’ai peint l’Humain sous sa forme vivante et sensuelle. J’ai peint la vie en représentant la Mort sous sa forme la plus primitive, illustrée dans mon art sous forme de crânes et vanités.

J’interroge la mort dans son rapport au présent, en jouant sur la disparition de l’humain, en ne gardant que des enveloppes vides, presque anonymes, reconnaissables par leurs attitudes, leurs dimensions.  Ces nouvelles formes créées sont étrangement devenues pour moi des « uniformes ».

En savoir plus: ICI

Production

« Mise en quarantaine » est une installation composée de 3 entités à l’échelle 1 / Humain, créée aux Usines Nouvelles en 2017 et 2018.

Production : Fred Calmets et les Usines Nouvelles/Association AY128 (Cyril Chessé, Christine Graval, Simon Macias)

Fred Calmets a reçu le soutien de la DRAC Poitou Charentes, bourse à la création plastique en 2016, et de donateurs dans le cadre d’une campagne de financement participatif réalisée en 2016/2017.

Les Usines Nouvelles / Association AY128 ont reçu le soutien de la DRAC Nouvelle Aquitaine dans le cadre du soutien aux résidences d’artistes en 2017.

AS WE ARE BLIND / Véronique Béland

En 2016 Les Usines Nouvelles ont accueilli en résidence de recherche et création l’artsite Véronique Béland.

Elle y a conçu  « As we are blind / installation interactive pour aura et piano mécanique ».

Engageant pendant plus d’un an divers experts : développeurs informatiques, musiciens, chercheurs en informatique musicale, concepteurs de capteurs, Véronique Béland a plus particulièrement travaillé avec l’équipe du Fablab afin de trouver des solutions techniques pour la mécanisation du piano, la réalisation de la scénographie, avec le concours d’Olivier Monteil/Strukenfer (structures métalliques de l’installation).

Le 15 septembre 2016, les UN ont proposé la découverte de l’oeuvre et de premiers tests en public.
Une exposition en 2017 à la Chapelle des Augustins est organisée avec Rurart et EMF/Lieu Multiple (un millier de visiteurs).

REMANENCES / Sébastien Gaudronneau

Sébastien Gaudronneau était accueilli en résidence de création de janvier à mars 2016 aux Usines Nouvelles, pour son projet « Rémanences »

L’ensemble des oeuvres ont été exposées aux UN les 2 et 3 avril 2016 dans le cadre des Journées Européennes des Métiers d’Arts.

Sébastien Gaudronneau a reçu le soutien financier de la région ALPC dans le cadre d’une bourse régionale à la création plastique en 2015.

En savoir plus sur la démarche artistique : ICI

Découvrir les oeuvres :

http://www.aru-sg.fr/photographies